Première année de vie du poulain: méthodes d'élevage et conséquences sur sa vie


27.07.2018

La première année de vie du poulain, une année charnière qui peut avoir des répercutions négatives sur la vie du poulain.

 

Écrit par Sharon Smith

L'arrivée d'un poulain en bonne santé est un soulagement pour tous. Les événements de la première année de vie du poulain peuvent avoir des conséquences tout au long de sa vie.

Les poulains qui sont sains, bien socialisés et correctement gérés devraient devenir faciles à manipuler.

C'est la nature humaine que de toujours chercher l'amélioration, et de nouvelles idées sur la gestion de cette première année mais y a t-il des preuves et résultats sur ces nouvelles idées ?

La manipulation du poulain dans les premières heures après la naissance est un moyen suggéré d'aider les jeunes chevaux. Appelé « Empreinte » par les auteurs, c'est un terme utilisé pour décrire une attraction instantanée à la première chose détectée après l'éclosion ou la naissance.

En réalité, il faut 2 semaines au poulain pour se lier à la jument, et quelques heures pour la jument de se lier avec le poulain [1]. Il apparaitrait par certains donc que la manipulation précoce des poulains n'entraîne pas d'avantages de comportement positif durable [2] et que les tentatives d'impression peuvent même perturber le lien de la jument avec son poulain.

Alternativement, le contact quotidien positif (toilettage doux, main-alimentation) avec la jument est utile au poulain. Seulement 15 minutes par jour autour de la jument, dans les 2 premières semaines peut améliorer la réaction du poulain dans sa première année à la manipulation, aux objets nouveaux et aux personnes [3].

Bien sûr, le contraire peut être vrai si la jument est stressée par l'attention-si bien voulu.

Aussi, dans la pratique, une fois que la jument a passé un jour ou deux avec son poulain, nous pouvons commencer à l'habituer à de nouvelles personnes et des expériences sans risque de rejet, toujours en gardant de courtes séances et le respect du développement poulain-jument.

Les jeunes poulains devraient avoir l'occasion de faire la connaissance de chevaux amicaux au pâturage dès que possible.

Les juments sauvages choisissent de rester avec d'autres femelles pour partager les devoirs de la  parentalité.

Le poulain devient moins préoccupé par la distance avec sa mère et trouve une plus grande indépendance [4]. Cela peut également fonctionner dans des environnements domestiques, s'il y a une relation établie entre les adultes (avant que le poulain soit né) et qu’il y a suffisamment d'espace pour qu’aucun cheval ne se sente coincé [5].

Le jeune poulain possède une paroi d’estomac très mince et conçue uniquement pour le lait dans les premières semaines.

 Il est sensible à l'infection et à l'ulcération jusqu’à 2-3 mois, avant que le système immunitaire ne soit complètement développé [6]. Mais ils commencent aussi à grignoter l'alimentation de leur mère à partir d'environ 2 mois.

Le syndrome de l'ulcère gastrique équin (UPE) est deux fois plus présents chez les poulains domestiques (45%) que les poulains sauvages, avant le sevrage. Les aliments à base de céréales augmentent le risque.

En outre, contrairement au foin, les poulains qui mangent de la paille de luzerne ont été dignostiqués avec un taux important d’ulcères. Les auteurs de cette étude ont mis en cause la longueur des fibres et la grossièreté de la paille de luzerne qui pouvait endommager mécaniquement la paroi de l'estomac du poulain.

La purification des fourrages est une méthode éprouvée pour « adoucir » la matière végétale et devrait encore « adoucir » le foin pour l'intestin délicat du poulain.

Après le sevrage, plus de 90% des poulains domestiques développent des ulcères dans les deux semaines.

Les poulains domestiques sont habituellement sevrés « par la force » à 6 mois (180 jours) mais également 4 mois pour certains [8].

Il faut 4 mois pour que les parois de l'estomac du poulain s'épaississe. Le sevrage brusque avant l'âge de 4 mois peut nuire au développement de l'estomac et avoir des conséquences à vie [9]. Le sevrage forcé est stressant à tout âge, augmentant le risque de morsure [10] et le développement de UPE [7, 11].L

Les poulains sauvages peuvent téter pendant plus de 12 mois, mais 9-10 mois est plus habituel.

Les autres risques du sevrage forcé devraient être suffisants pour nous faire reconsidérer la pratique – surtout avec les pouliches. Faites confiance à la jument pour faire son travail. Si le sevrage forcé est nécessaire, laisser le poulain dans un environnement familier avec la compagnie immédiate des compagnons établis, devrait fournir un certain confort quand sa mère lui sera enlevée, avec un régime d'herbe et de foin pour palier au effet du stress engendré [10].

[1] Houpt, K. A. (2002). Formation et dissolution du lien Mare – poulain. Applied Animal Behavior science, 78 (2-4), 319-328.

[2] lansade, L., Bertrand, m., & Bouissou, m. F. (2005). Effets de la manipulation néonatale sur la maniabilité subséquente, la réactivité et la capacité d'apprentissage des poulains. Applied Animal Behavior science, 92 (1-2), 143-158.

[3] Henry, S., Hemery, D., Richard, m. A., & HAUSBERGER, m. (2005). Relations homme – jument et comportement des poulains envers les humains. Applied Animal Behavior science, 93 (3-4), 341-362.

[4] Berger, J. (1986). Chevaux sauvages du grand bassin: la concurrence sociale et la taille de la population. Presse de l'Université de Chicago.

[5] Kiley-Worthington, M. (1997). Le comportement des chevaux: en relation avec la gestion et la formation. JA Allen.

[6] Ouimet, K., Taharaguchi, S., señorita, Y., Yokota, h., & Taniyama, h. (2015). Evaluation endoscopique comparative de la muqueuse gastrique normale et ulcérée chez les poulains pur-sang. Journal of Veterinary Medical Science, 77 (4), 449-453.

[7] Fedtke, A., Pfaff, m., Volquardsen, j., Venner, m. et Vervuert, I. (2015). Effets de l'alimentation de différents régimes à base de fourrage sur la muqueuse gastrique après le sevrage chez les poulains Warmblood. Pferdedheilkunde, 31, 596-602.

[8] Waters, A. j., Nicol, C. j., & French, N. P. (2002). Facteurs influençant le développement des comportements stéréotypées et redirigés chez les jeunes chevaux: résultats d'une étude épidémiologique prospective de quatre ans. Équidé Veterinary Journal, 34 (6), 572-579.

[9] Metcalf, j. L., Song, s. j., Morton, j. T., Weiss, s., Seguin-Orlando, A., Joly, F.,... & Willerslev, E. (2017). Évaluation de l'impact de la domestication et de la captivité sur le microbiome de l'intestin de cheval. Rapports scientifiques, 7 (1), 15497.

[10] Nicol, C. j., Badnell-Waters, a. j., BICE, R., Kelland, a., Wilson, a. D., & Harris, P. a. (2005). Les effets de la diète et de la méthode de sevrage sur le comportement des jeunes chevaux. Applied Animal Behavior science, 95 (3-4), 205-221.

[11] Luthersson, N., Nielsen, K. H., Harris, P., & Pham, T. D. H. (2009). Facteurs de risque associés au syndrome d'ulcération gastrique équine (UPE) chez 201 chevaux au Danemark. Équidé Veterinary Journal, 41 (7), 625-630.

[12] Doreau, M., & boulot, S. (1989). Connaissances récentes sur la production de lait de jument: un examen. Science de la production animale, 22 (3-4), 213-235.

Carte de France
Entreprise basée
dans la Manche
SAS A Cheval
Les Hauts Vents
50800 La Trinité
02 33 58 98 45
Formulaire