RAO chez le cheval et foin purifié avec Haygain


20.01.2020

ETUDE

Blumerich, C.A., Buechner-Maxwell, V.A., Scrratt, W.K., Wilson, K.E., Ricco, C., Becvarova, I., Hodgson, J. et Were, S. (2012) Comparaison de la réponse des voies respiratoires des chevaux souffrant d’emphysème (“Recurrent Airway Obstruction” - RAO) en fonction du traitement du foin (traité à la vapeur vs non traité). Travaux de The Annual ACVIM Conference, 2012.   

Introduction : Les chevaux souffrant d’emphysème (RAO) subissent une bronchoconstriction et une inflammation des voies respiratoires en réponse à l’inhalation d’irritants aérosols (incluant les moisissures du foin). Le traitement à la vapeur du foin réduit le contenu en moisissures mais son effet sur le potentiel antigénique du foin n’a pas été investigué. Les objectifs de cette expérience sont de tester l’hypothèse selon laquelle les chevaux souffrant d’emphysème développent moins de symptômes cliniques quand nourris avec du foin traité à la vapeur en comparaison avec du foin non traité ; et que cette réduction coïncide avec la diminution de la concentration fongique du foin. 

Méthode : 6 chevaux en phase de rémission clinique d’emphysème ont été divisés en deux groupes et nourris ad libitum avec de la luzerne traitée ou non à la vapeur sur une durée de 10 jours en utilisant une conception expérimentale croisée à deux voies. Tous les chevaux ont eu un accès ad libitum à de l’eau et un bloc de sels minéraux pour la durée de l’expérience. Le foin était traité à la vapeur par le purificateur de foin HG-1000  (HAYGAIN Ltd). Une évaluation clinique quotidienne a été réalisée. Un bilan complet a été réalisé les jours 1, 5 et 10, incluant une endoscopie des voies respiratoires supérieures, l’attribution de grades du mucus et la mesure des modifications maximales de la pression pleurale. Un prélèvement de fluide provenant des bronches (lavage bronchoalveolaire) et une cytologie ont été réalisés les jours 1 et 10. Des échantillons de foin avant et après le traitement à la vapeur ont été mis en culture pour déterminer les concentrations bactériennes et fongiques. Les différences entre les traitements ont été déterminées par mesures répétées utilisant ANOVA, ANOVA modèle mixte, Wilcoxon rank-sum et Wicoxon Test deux échantillons. 

Résultats : Le traitement à la vapeur réduit le nombre de colonies de moisissures dans le foin. Les chevaux nourris au foin non traité présentent des scores cliniques significativement élevés (p<0.0001) et une tendance vers la neutrophilie (p=.0834) des voies respiratoires totales durant la période de l’expérience. Ces paramètres sont restés inchangés chez les chevaux nourris avec du foin traité. 

 

Conclusions : Ces résultats indiquent que le traitement à la vapeur réduit la réponse au foin de chevaux souffrants d’emphysème, et que ceci coïncide avec une réduction du contenu fongique du foin. 

 

RETOUR A LA PAGE PURIFICATEURS DE FOIN HAYGAIN

Carte de France
Entreprise basée
dans la Manche
SAS A Cheval
Les Hauts Vents
50800 La Trinité
02 33 58 98 45
Formulaire